Circuit des Moulins , Saint Avé

Pedestre ,  Mountain bike ,  Equestre A Saint-Avé

8.4 km
Pedestre
2h 5min
Mezzi
8.4 km
Mountain bike
50min
Facile
8.4 km
Equestre
1h
Facile
imgcarousel-name-misingPays Touristique Vannes-Lanvaux
  • Documentazione
    I file GPX \/ KML ti consentono di esportare il percorso dell'escursione sul tuo GPS (o altro strumento di navigazione)
  • Clientele accettate
    • Individuale
Punti di interesse
1 Départ Place Notre Dame du Loc
Descendre vers l’aire de camping-car.
Au rond-point traverser à droite et s’engager dans le chemin qui suit le ruisseau du Lihuanteu.
A l’allée du Porlair, continuer en face en suivant le vallon. Franchir un pont de bois. Le sentier longe une zone humide.
Après avoir traversé la D 135, le sentier grimpe sur le talus et suit la voie ferrée.
2 Carrefour RD135 et voie communale
Attention, ne vous laisser pas surprendre par le passage d'un TGV, cela entraîne bruit et déplacement d'air.
En effet, le sentier grimpe sur le talus et suit les bosses à quelques mètres de la voie ferrée.
Au moulin de Lesnevé, le sentier part à gauche et on peut aperçevoir le long mur du Château de Beauregard.
Juste avant la RD 126, prendre à droite un chemin qui permet de cheminer en sécurité puis traverser la RD 126.
Suivre entre les maisons le chemin de Fontenon.Passer devant le lavoir, et la croix récemment restaurés.Traverser le village de Fontenon.
3 Fontenon
Quitter la route après le village et emprunter à gauche un chemin qui longe le ruisseau du Lihuanteu.

A l’ancienne carrière de Liscuit, reprendre la route à droite et redescendre à gauche vers le bourg derrière les poteaux qui sécurisent le passage en bord de route. Longer le bas du Bois de Kerozer.
Rue d'Alésia, trouver un chemin à gauche qui suit le ruisseau et vous conduit au lavoir puis à la chapelle.
4 Saint Avé, Chapelle Notre Dame du Loc
La Chapelle ND du Loc a été construite à la fin du XVème siècle et terminée très exactement en 1494 comme l'atteste l'inscription sur l'une des sablières. Le XVIème siècle constitue l'âge d'or de la construction en Bretagne, période de paix après la Guerre de 100 ans et celle de succession au duché de Bretagne.
La Chapelle est un bel exemple de l'architecture gothique flamboyant.
A l'intérieur, une croix de chancel en bois polychrome est une oeuvre rarissime et classée Monuments Historiques. Sa fonction était de séparer le choeur (sacré) de la nef.
Un muret de pierre délimite l'espace autour de la chapelle appelé enclos. Il regroupe ici de façon exceptionnelle, une fontaine, un calvaire sculpté et une stèle ou lech de l'époque galloise.
Le calvaire présente un panneau quadrilobé avec d'un côté la crucifixion et de l'autre une Vierge à l'Enfant entouré d'anges jouant du biniou et de la bombarde.
L'ensemble est classé au titre des Monuments Historiques.
5 Saint Avé, Croix de Beauregard
Bien visible du rond-point, cette croix élancée présente au sommet un Christ en croix entouré d'une statue de Marie et de St Jean en granite.
Elle date du XVIème siècle et proviendrait dit-on de la paroisse de Brandivy.
6 Saint Avé, Moulin (propriété privée)
Sous l'Ancien régime, l'implantation des moulins dépendait d'une seigneurie qui en percevait la rente.
Moulin à eau et moulin à vent étaient complémentaires, alternant la force hydrolienne ou éolienne.
Tout un réseau de canaux permettait de gérer les flux au niveau des moulins à eau.
Le long du ruisseau de Gornay, ce moulin appelé moulin à foulon servait à fouler c'est à dire dégraisser les draps en fibres de laine et les rendre plus souples. Il possédait deux roues à augets, situées en contrebas de la chute d'eau qui entrainaient une meule en pierre.
7 Saint AVE, Château de Beauregard (propriété privée)
Le château de Beauregard porte le nom du lieu-dit sur les hauteurs de Vannes d'où la vue s'étend jusqu'au Golfe du Morbihan.
L'ancien manoir de Kerspihuiry est entièrement transformé en château d'ordonnance classique, dès la fin du XVIIème siècle puis au XVIIIème, par de riches familles de notables : Montigny, Le Prestre de Chateaugiron puis Achille Vigier, député du Morbihan au XIXème siècle.

Le 14 février 1800, le traité de paix entre le chef chouan Cadoudal et le Général Brune est signé dans ce château.
8 Saint Avé, carrière de Liscuit
Carrière à ciel ouvert, elle a été exploitée de 1958 à 2010 pour extraire de la granulite schisteuse.
Le ballet de camions descendant toujours plus profondément a cessé pour faire place à une réserve d'eau potable.
Le sous-sol de St Avé comporte aussi des couches argileuses qui étaient exploitées à la Briqueterie de Mangorvenec.

9 Saint Avé Belvédère de Kerozer
Le domaine de Kerozer comprend un château entouré d'un vaste parc au milieu duquel subsiste cet ancien moulin à vent.
A la fin du XIXème siècle, le Baron René de L'Espée, propriétaire et riche industriel, le transforme en salle de lecture car à l'époque, il était possible d'admirer la vue sur le Golfe du Morbihan depuis les fenêtres du haut.
Le parc est devenu communal
10 Saint Avé, Bourg d'en Bas Croix géminées
Il n'existe pas vraiment d'explications à ces deux croix sur un même socle : mariage ? limite de communes ? souvenir de crimes?
Elles sont en granite et les pièces originales datent du XVIème siècle.
On trouve d'autres croix jumelles ou géminées en Pays de Vannes, à Sulniac et Questembert.
11 Saint Avé, manoir du Kreisker
Au XVème et XVIème siècle, plus de quarante familles nobles ont fait construire à St Avé manoirs et châteaux pour être proches de la cour des Ducs de Bretagne à Vannes.
Ce manoir date du XVème siècle. A l'angle des bâtiments, une tour ronde coiffée d'un toit en poivrière abrite un pigeonnier, signe de la noblesse de son propriétaire.
Un puits permettait l'approvisionnement en eau.
12 Saint Avé, Eglise St Gervais-St Protais
La partie la plus ancienne de l'église (transept gauche) date du XVème siècle. Elle a été remaniée au fil du temps, surtout au XIXème siècle où la nef est refaite en style néogothique à la mode du moment.
Après bien des malfaçons, la flèche en pierre a été restaurée en 2001.
L'église est dédiée à deux frères jumeaux italiens, Saint Gervais et St Protais.
A côté de l'église, une stèle gauloise ou lech est surmontée d'une croix en granite comme près de la Chapelle ND du Loc. Cette stèle, liée aux rites funéraires, a été christianisée.
Dans l'espace du cimetière d'autrefois, se dresse un calvaire en granite très travaillé : le socle, le fut et le panneau sont ornés de sculptures de saints.Sur le panneau en forme de bannière, une Vierge à l'Enfant est entourée d'anges. Ce calvaire du XVIème siècle est classé Monuments Historiques.
Sito ufficiale del Turismo in Bretagna